Atelier relais curatif (Collège A Chénier Mantes-la-Jolie)

, par Hervé Blin

Public accueilli :
Des élèves scolarisés de la 6ème à la 3ème, dans les différents établissements du bassin de Mantes, exclus définitivement par conseil de discipline

Objectifs :

1 – Instauration chez le jeune de réflexes scolaires adaptés.
2 – Ré-apprentissage des limites et des règles de vie scolaire et sociale.
3 – Favoriser un nouveau rapport aux savoirs, et un ré-investissement des apprentissages.
4 – Inciter à une réconciliation avec l’institution scolaire, et au-delà, instaurer ou ré-instaurer un rapport de confiance entre l’élève et le monde adulte
5 – Encourager l’élève à reprendre confiance en soi, en ses capacités à réussir sur le plan scolaire et social
6 – Faire le point sur sa vie scolaire et extra-scolaire, sur ses motivations. Examiner avec l’élève sa situation actuelle, et élaborer des perspectives d’avenir.

Moyens mis en œuvre :

 Rôle de l’équipe pédagogique de la classe relais

L’un des tous premiers rôles de l’équipe est un rôle pédagogique, c’est-à-dire aider l’élève à comprendre les cours, à le soutenir et l’encadrer de très près, lui redonner une méthodologie de travail, et ainsi lui re-faire prendre conscience de ses capacités d’apprentissage et de compréhension.
Il est aussi question de faire le point avec les élèves sur ce qu’ils sont capables de faire, de produire, tout en leur garantissant un enseignement riche et varié.
Un rôle social et sanitaire sera également réalisé par une éducation à la santé hebdomadaire, dispensée par l’infirmière du collège, de même qu’un bilan au niveau médical si besoin, par le médecin scolaire.

 Rôle de l’éducateur

Ses rôles sont multiples et variés. Il suivra le jeune durant tout son séjour en classe relais et au-delà, il veillera à mettre en place un suivi éducatif après la classe relais. Présent au moment de son accueil, de son départ, il fera également en sorte d’organiser régulièrement des entretiens individuels avec lui.
Il aura également des contacts réguliers avec la famille de l’élève, notamment au moyen de rendez-vous de mi-session, afin de l’impliquer fortement dans son évolution au sein de la classe relais.
Son lien avec les jeunes sera donc à la fois individuel et collectif, par le moyen d’un suivi éducatif constant.
Il aidera également, en collaboration avec la conseillère d’orientation-psychologue, l’élève à élaborer un projet professionnel (4ème, 3ème), et le guidera dans son orientation scolaire. Il établira ainsi des liens avec des institutions, établissement spécialisés, internats, lieux de stages.
Il aura un lien constant avec le réseau scolaire, social et de soin du bassin Mantois, afin de pouvoir restituer le jeune dans le dispositif local d’aide et de soin.
L’éducateur veillera à la gestion quotidienne de la classe relais, à son organisation en relation avec l’équipe de direction de l’établissement, et l’équipe pédagogique. D’une certaine manière, il veillera à la permanence du cadre.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)